Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

19 septembre 2008 5 19 /09 /septembre /2008 09:00
Bon ben voilà des vacances un peu loupées au sens conventionnel du terme (voire complètement ratées) mais plutôt réussies sur d'autres points.

______________________
Bains de foules..
Bon ben ce problème est vraiment résolu : je ne vois plus seulement la peur chez les gens, je vois maintenant l'amour en eux.. ça fait vraiment un bien fou.(en fait la peur est une couche qu'ils créent sur leur amour.)

Je peux enfin me prendre un bain de foule sans ramasser toutes les peurs des autres.

Je vois même l'amour dans les gens :  tout ce qu'ils font est fait par amour.
C'est vrai que c'est un tirage que nous avions fait avec Pascal mais bon on n’avait pas poussé plus loin vu qu'on était incapable de l'expérimenter directement.

Nous avions tiré ceci avec les runes : un voleur vole par amour. un assassin tue par amour.
Ben comment est ce possible ?

En fait l'énergie est par nature de l'amour, et nous la transformons en peur pour pouvoir créer la dualité.
Ensuite elle est transformée en choses plus grossières pour les besoins du jeu dans la dualité. Mais sa vraie nature est la, inchangée : c'est simplement de l'amour.

Je suis donc assez d'accord avec Deepak Chopra :
"Si ton ennemi te croise et t'insulte c'est un acte d'amour, disait Merlin. L'impulsion aimante venue du coeur de ton ennemi s'est transformée en haine en traversant le filtre de la mémoire. Des expériences passées peuvent dénaturer plus ou moins la manifestation de cet élan mais, ne t'y trompe pas, quelle que soit son expression, sa source demeure toujours l'amour."
La voie du magicien de Deepack Chopra.

Tout est lié aux même choses : amour dans tous les sens. C'est la seule chose qui intéresse tout le monde au fond. Même le pire des assassins ou des dictateurs (ceux là ont encore plus besoin d'amour!)

_____________

Donc nous voila à débarquer chez un type qui élève des chevaux. En théorie un gars proche de la nature.
Premier coup d'oeil y'a trois faunes en colère dans son jardin : c'est quand même assez rare donc il doit abuser et
deux chiens apathiques qui n'aboient même pas quand on arrive.

Ca commence fort.
Bon sinon le type est très sympa, il est hyper dominant et comme il considère qu'un chien qui aboie ça l'emmerde alors il interdit à ses chiens d'aboyer.
Il mène ses chevaux à la trique et c'est clair qu'il sait ce qu'il fait : un bon professionnel.
Mais bon niveau collaboration avec la nature : ça vaut bien le citadin moyen. En gros il exploite des chevaux comme il exploiterait un champ de maïs : c'est un dû , il l'a acheté, la chose est à lui donc il lui marche dessus. Il l'aime bien comme d'autres aiment leur voiture.

Il explique que son métier avant était éducateur dans les quartiers.. donc mener les autres à la trique il connait.
Il lui arrive même d'emmener des jeunes en réinsertion en ballade à cheval (8 types comme ça plus 8 chevaux à gérer lui tout seul c'est sur qu'il faut pouvoir gérer.)

Avant j'aurais dit directement que ce gars est un hyper dominant frustré qui ne peut pas vivre en ville parce qu'il ne supporte pas la moindre loi qui ne vient pas de lui et certainement pas par amour de la nature.

Mais bon maintenant je dirais : lui est persuadé de tout faire pour le bien des autres et par amour pour eux. Tu comprends, les chevaux il faut les mener comme ça c'est pour leur bien , pareil pour les chiens et les types en réinsertion. (là il se leurre plus ou moins).

Pourtant il nous explique avec des trémolos dans la voix que supporter des délinquants hyper agressifs qui t'insultent et ne respectent rien,  il veut bien le faire quand il vois un caïd de quartier faire un câlin à son cheval en pleurant à la fin de la randonnée : parce que pour lui il s'est passé quelque chose. C'est là qu'est le véritable amour en lui. Il n'a pas tort quand il explique que ces gens n'ont pas de repère et qu'il leur en donne et les aide..

Dans l'absolu quoi qu'il arrive il fait tout par amour, vraiment au fond. Comme tout le monde. C'est comme ça qu'est construit sont Ego et c'est surement l'expérience qu'il a à faire ici.

Pourtant le résultat est là : des animaux exploités, la nature étant considérée même par ces gens soit disant plus proche d'elle comme un truc sur lequel on doit marcher pour l'exploiter parce que c'est trop con pour se démerder en résumé.

L'homme est fou : c'est ça l'Ego on n’y peut rien, c'est notre nature.

Pourtant au fond nous ne nous intéressons qu'à l'amour : c'est la seule chose qu'on veut et qu'on recherche quelle que soit la forme qu'elle prend.

Et maintenant c'est assez transparent chez les gens pour moi. Je vois aussi leurs travers mais je vois leur amour caché derrière. C'est mieux parce qu'à force de ne voir que les problèmes des autres et que le noir en eux.. on finit par devenir carrément parano et faire du monde un cauchemar. Pourtant il est étonnant de constater que cette vision est une illusion et qu'il existe quelque chose de plus grand derrière.

Je m'essaye librement à me relier à tout le monde, maintenant ça ne me gêne plus.(forcément je perçois leurs peurs mais aussi leur amour alors c'est acceptable voire même agréable.)

J'ai fait un petit sondage sur la quantité de troisième oeil et de chakra coronal ouverts dans la foule (c'est le plus facile pour moi puisque la tête c'est ce que je sens le mieux et je peux le faire en passant à l'arrache sans y faire trop attention dirons nous..). Je passe dans la foule et je deviens toutes les personnes que je croise successivement : c'est assez marrant (mais je me cantonne au corps énergétique et à la tête, bien que j'ai constaté qu'en forçant un peu il est effectivement possible de sentir le corps physique. Peut être qu'on peut avec beaucoup d'entrainement voir par les yeux de l'autre aussi (ça serait cool à faire sur un aigle ou un dauphin, faudra que j'essaye plus tard.)

Pour ce qui est des gens c'est sur que c'est pas terrible. Presque tout le monde est fermé. J'ai trouvé quelques « troisième œil » ouverts, (deux en tout) et quelques chakras coronaux ouverts. Même une personne qui avait une lumière pas possible dans le troisième oeil (certains en plus d'être ouverts sont plein de lumières). Après savoir s’ils tournent dans le bon sens ou autre.. va savoir j'en sais rien : des gens ont tout qui est ouvert et pourtant ça veut pas dire que c'est bon pour eux j'imagine.

J'ai essayé sur les enfants : pareil tout le monde est fermé (mais c'est peut être normal pour les enfants.. j'en ai aucune idée.).
A part une petite fille au milieu d'un manège avec une lumière pas possible dans le chakra coronal.

(Certains en plus d'avoir les centres ouverts ont énormément de lumière dedans c'est vraiment super agréable.)

_____________________________

Sinon j'essaye de me lâcher complètement sur la clairaudiance.

C'est difficile parce qu’on reçoit beaucoup de choses extérieures à nous et là, le but est de se relier consciemment à quelque chose et de fusionner 'mentalement' avec.

C'est assez simple : en fait les choses ne viennent pas que par mot. On devient l'autre en quelque sorte et on partage une partie de ses connaissances inconscientes.

Deux gros problèmes à résoudre pour moi :

1) Quelle est la source. (pas si évident des fois)
Cela peut être résolu en vérifiant le type d'énergie que je reçois : certaines sont fort repérables (la lumière venant d'en haut entre autres) ainsi que ma fée préférée (je distingue facilement son énergie dans les oreilles je sais quand c'est elle qui parle donc.). Des esprits avec des textures d'énergies facilement reconnaissables.

2) Quel est le contenu?
Quand il vient directement des réflexions on peut trier dans le tas. (tu as des pensées qui s'imposent à toi : tu peux faire plus ou moins le lien, d'autre fois on te parle directement dans la tête).

Quand le transfert de connaissance est silencieux c'est autre chose : en fait on s'aperçoit après coup qu'on sait une chose qu'on ne savait pas avant. Mais ce n'est pas instantané. C'est mon problème le plus souvent.
Je me prend une tonne de lumière dans la tête.. et puis c'est tout. Ma communication avec la lumière est toujours silencieuse. La lumière arrive soit par le tube qui est posé au dessus du chakra coronal, soit par le troisième oeil.
Les autres sources d'énergies que je reçois dans la tête ne sont pas de la lumière : c'est autre chose.

Quelques minutes,  ou heures après avoir reçu de la lumière alors que je me pose une question sur une chose précise : paf pleins de trucs s'imposent à moi comme des évidences, alors qu'un instant avant je n'y aurais pas pensé ou j'aurais trouvé ça débile.
_____________________
Plongée sous marine.

Eh bien l'effet n'a pas du tout été celui escompté. (je n'avais pas plongé depuis mes 18 ans, donc avant ma montée de kundalini.)
Le simple fait d'être immergé dans l'eau et de sentir l'eau froide sur moi perturbe totalement mes perceptions.
En fait je redeviens un simple corps. Ca fait tellement longtemps que ça ne m'était plus arrivé (14 ans je crois) que je suis super étonné.

Ma conscience est entièrement transférée dans mon corps physique du coup et je ne fusionne pas avec l'eau : c'est très frustrant, surtout qu'en montagne mon corps énergétique était bien dilaté et je fusionnais vraiment loin avec la nature (jusqu'à plusieurs mètres librement).

Après quelques plongées je me suis habitué et mes perceptions sont revenues un petit peu, mais ça reste très léger : l'eau n'est pas mon élément. (comme l'air d'ailleurs, y'a rien à faire moi je suis un gars de la terre ferme.)

Je dirais ceci du coup : (parce que cette expérience m'a permis de tester la différence entre mes perceptions habituelles et mon corps normal que je n'avais plus senti depuis longtemps.)

En fait nous sommes une conscience (une vague sur un océan d'énergie : je me perçois et je perçois les autres comme ça, je ne comprends pas les gens qui me parlent de voler l'énergie de quelqu'un d'autre : y'a pas d'autre y'a juste un grand océan infini d'énergie avec des consciences au milieu et des formes qui vont et viennent et dont nous sommes apparemment créateurs.)

C'est comme dire à une méduse illusoire qu'elle vole l'eau de mer de la méduse illusoire d'à côté (les méduses sont creuses et c'est l'eau qui leur donne leur forme  : nous c'est pareil on est une forme illusoire creuse et c'est l'énergie infinie (Dieu pour moi) qui nous donne forme en nous traversant : la forme dépend de la manière de circuler de l'énergie.)

En fait la feinte est la suivante : notre conscience épouse de manière parfaite les limites du corps auquel nous sommes attachés (je dirais le corps que nous observons) . Ce qui crée l'illusion que nous sommes ce corps.
A partir du moment où la conscience s'étend au delà de ça, nous percevons clairement les échanges constants avec notre environnement et surtout le fait que nous n'avons pas d'existence en dehors de cette énergie. (qui, à mon sens, est du pur amour appelé Dieu, mais que nous transformons en utilisant notre pouvoir de la modeler à volonté : nous sommes bel et bien des esprits créateurs, des consciences immatérielles créatrices du monde à partir du corps de Dieu, ni plus ni moins.)
Après quand tu commences à voir que tu peux déplacer ta conscience pour devenir n'importe quelle autre méduse que tu croises dans l'océan, l'illusion de séparation prend encore un sacré coup dans l'aile.

Il faut noter encore un autre niveau : je suis très habitué à la communication énergétique avec les gens, et à partager leur pensées ou leur inconscient d'une manière ou d'une autre. Le fait qu'un esprit n'ait pas de corps ne change rien à ce fait et il est étonnant de trouver sur les morts le même comportement énergétique que sur les vivants suivant leur humeur ou ce qu'ils veulent. En plus les morts étant libérés plus ou moins du mental (mais pas de l'Ego ! étonnant non?) ils captent toutes nos pensées et peuvent exprimer ce qu'ils veulent très facilement si on est réceptif.

Donc encore une fois quand tu perçois ça la réalité prend un sacré coup dans l'aile.
Le fait de constater ponctuellement qu'on peut se trouver dépouillé de pensée (c'est très ponctuel pour moi mais ça arrive) et à la place, de fusionner avec la lumière ou un autre esprit, est étonnant : dans ce cas on crée nos phrases à partir des influences extérieures au lieu d'aller les chercher dans le truc préprogrammé appelé mental.

On mélange toute la journée les pensées issues de notre mental et celles soufflées par les esprits qu'on croise ou bien celles issues de Dieu, c'est étonnant de constater ça sur soi. Mais bon à expérimenter encore et il faudrait que j'ai le courage de lâcher encore plus d'Ego (la seule chose qui me retient est la peur de l'inconnu.)
_____________________________
Sirènes et fantômes.

Bon une fois revenu sur la terre ferme me voilà reparti pour travailler ma clairaudiance et mon toucher éthérique.
Faut bien s'amuser un peu.

Il y a une quantité d'esprits innombrables partout : tout a une conscience, le moindre brin d'herbe semble abriter un lutin, le moindre caillou un gnome. Les arbres contiennent tous des faunes et il y a une quantité inimaginable d'esprits autres par dessus : donc c'est pire que de la surpopulation.

Ils adorent l'amour : quand tu envois de l'amour à un jardin, tout le jardin deviens chaleureux, positif et plein de joie. Le moindre brin d'herbe voit son énergie modifiée pour intégrer la joie et l'amour, c'est impressionnant à expérimenter. Moi je me concentre, j'imagine que plein d'amour sort de moi (je sens l'amour : un peu comme quand tu es amoureux mais en plus diffus qui s'étend tout autour de moi : je me connecte au jardin et je visualise cette boule l'englober : je la sens m'englober en fait) et quand je sonde à nouveau le jardin avec le toucher éthérique il à complètement changé de nature émotionnelle : la nature est vraiment en joie elle émet une chaleur rayonnante. C'est quelque chose qu'il faut simplement penser à faire.

Ca vaut pour beaucoup d'esprits (sauf ceux qui sont perdus dans la peur : c'est comme les humains ni plus ni moins mais je reviendrais là dessus plus tard.) . En fait il suffit de trouver un peu d'amour en soi et tout semble possible : l'amour est la vraie nature du pouvoir. Dans la 4ème dimension c'est flagrant : c'est la base de l'énergie à mon sens : la vraie nature de Dieu.

Donc nous allons visiter un phare. Sur la route je trouve encore un arbre bizarre, mais je n'arrive pas à déterminer ce qui est dedans, je laisse courir y'a trop d'esprits partout et j'avoue que sortir mes mains pour tâter en public ça fait un peu con : faut que j'apprenne à tâter avec mon corps énergétique je pense, je vais songer à m'entrainer.

Il y a une chapelle sur le port face à la mer. Des fantômes en veux tu en voilà : y'en a une palanquée.
Je cherche les sirènes et j'en trouve trois en train de bronzer sur les rochers. (J'ai du vérifier en triangulant et en faisant pas mal le tour puisque je ne pouvais pas accéder à cet endroit.).
C'est là que je regrette de pas avoir encore assez de clairvoyance.. mais bon. Je me relie à elles : elles ont une énergie extrêmement bizarre. (difficile à dire : je suppose qu'elle sont très 'eau'. je m'en servirais de référentiel : tout comme mon dragon m'a permis de sentir une énergie très feu, et les dévas de la terre permettent de sentir ce qu'est le corps énergétique d'un roc.).
Après les corps énergétiques ne sont qu'une combinaison de ces éléments (certaines personnes sont très feu, d'autres très air , etc..) mais c'est assez bien expliqué en médecine chinoise et en ayurvéda. Disons que je  peux plus ou moins le constater sur le corps énergétique de quelqu'un qui est dans l'extrême.

Sinon ma femme prend des photos dans tous les sens pour essayer d'avoir les sirènes.(certains esprits peuvent accepter de se manifester sur des photos apparemment si on le leur demande avant : mais bon ça reste toujours très discret et il faut utiliser ses perceptions énergétiques pour vérifier.).

De retour à l'hôtel je vérifie sur les photos. Une seule avec une sirène pour moi mais il n'y a aucune manifestation.
Apparemment elles ne veulent pas être vues d'après ma fée.. va savoir.
Par contre y'a un caillou très bizarre que ma femme a pris plusieurs fois en photo sans faire exprès (c'est pour moi signe d'une intervention extérieure pour lui faire voir un truc : c'est comme ça que fonctionnent les esprits en nous influençant inconsciemment.)

Je regarde : il y a un gnome et à coté un fantôme. Je me relie au fantôme : il est déprimé mais par contre il cherche immédiatement à communiquer avec moi (je sens son énergie dans mes oreilles, je n'aime pas beaucoup ça mais bon les vivants déprimés sont pareils voire pire des fois alors..).
Je comprends qu'en fait il veut juste envoyer un message à quelqu'un avant de partir mais il n'a pas l'énergie pour le faire. (les fantômes n'ont plus de corps éthérique pour puiser de l'énergie dans l'environnement : seuls ceux qui ont atteint un certain niveau spirituel peuvent fonctionner dans la 4ème dimension en puisant directement l'énergie sur d'autres sources pour leurs opérations d'après ce que j'ai compris.)
Je compris qu'il a juste un message d'amour à envoyer à quelqu'un alors je lui envoie plein d'amour pour qu'il ait l'énergie de le faire.
Il devient immédiatement super positif et heureux et puis il s'en va. Je vérifie la photo (une photo fige un espace temps : il est bien là au moment de la photo.) Puis je visualise le moment présent en cherchant sur la photo: plus rien.
Ma fée me confirme qu'il est monté. Bon ben comme quoi quand ils veulent qu'on les aide ils trouvent toujours le moyen de nous le faire savoir au final.

S'occuper des fantômes n'est pas simple parce que, apparemment, il faut gérer au cas par cas. Il ne suffit pas de leur envoyer une boule d'amour et un tunnel de lumière la plupart du temps donc ben faut avoir la foi.

Mais bon si quelqu'un demande explicitement de l'aide comme ici c'est autre chose pour moi.
______________________
Une forêt négative.

C'est vrai que c'est assez marrant de voir que plein de coins hyper négatifs sont ouverts au tourisme librement, mais bon, au point où en est la population c'est pas pire que de traverser le centre ville à mon sens.

Donc me voilà à visiter une forêt de chênes lièges à coté d'un château.
A peine entré dans la forêt je me relie au lieu (en fait je me relie au gardien du lieu  c'est plus simple.)

C'est un deva de la terre : pas de doute j'ai l'impression d'être un roc avec deux bras comme des marteaux pilons (question puissance du corps énergétique même le vieux maitre de kung fu de mon école peut se rhabiller.)

Je me relie à lui : ça vient facilement je sens son énergie dans mes oreilles (pas de doute c'est lui qui envoie les infos.)

Il me prévient directement qu'il ne faut pas déranger le gardien du menhir parce qu'il est dangereux.
(y'a un menhir à voir dans le coin).

Bon ok. On va quand même voir le menhir. J'en profite pour sonder un peu la route : apparemment y'a  un portail fermé dans la forêt mais bon je ne m'en occupe pas j'ai pas envie de me frotter au gardien du lieu.

Après différents tours et détours on est perdus. Alors je demande à ma fée de m'indiquer le chemin.
Elle me dit qu'on est sur la bonne route alors que moi je suis persuadé que ce n'est pas le cas (mentalement j'entends : ça ne me parait pas logique de continuer).

Du coup je doute encore de mes perceptions (parler avec une fée même quand on peut la toucher moi j'avoue que j'ai encore du mal alors des fois je suis tenté d'ignorer mes perceptions juste pour faire comme tout le monde..)

Mais bon vu qu'on communique plutôt très bien par la pensée elle m'a entendu : "si c'est comme ça débrouille toi" c'est venu clairement.
Je cherche ma fée : elle est nulle part.. bon ben j'ai réussi à la vexer.

J'explique ça à ma femme qui prend sa défense "oui moi c'est pareil tu me fais toujours le coup, tu veux toujours avoir raison etc.. tu devrais t'excuser.".
Bon ok je m'excuse platement auprès de ma fée.
Et après moult excuses elle accepte de réapparaitre.

Après quelques minutes de marche on arrive directement sur le menhir. Donc elle avait clairement raison et moi tort (ça fait à peu près la cinquième fois qu'elle a raison et moi tort et que je ne la crois pas jusqu'a ce que j'arrive face à la preuve évidente, d'où son énervement.)

Au fait au passage je confirme que tous les faunes de la forêt sont négatifs, mais bon l'explication devient assez claire après quelques minutes de marche : la plupart des arbres ont l'écorce arrachée (chênes lièges : apparemment les types du château se servent directement sur eux) et ça leur plait pas du tout. J'ignore si ça leur fait mal ou pas, je suppose qu'ils sont surtout vexés que les choses se fassent sans leur accord et de manière aussi cavalière..

Donc je discute avec le gardien (mais je ne touche pas aux vortex suis pas fou et je m'y connais pas assez sur les vortex et leurs règles d'utilisation.) Apparemment c'est un deva de terre mais son émanation est moins puissante que celui de la forêt. Il est assez en colère : c'est une espèce de guerrier manifestement (il se présente comme un dieu de la guerre auquel les anciens habitants vouaient un culte.. mais bon après vérification avec ma fée il est un peu mythomane : c'est disons au mieux un dieu mineur qui a dû être vénéré par des celtes et encore..)

Apparemment il n’aime pas les gens qui gèrent le domaine et prend fait et cause pour les faunes. Ils détestent les humains. (c'est vrai que le château est peu reluisant, je n'ai pas eu la patience de faire un test complet dessus, mais il y a clairement une entité non humaine négative très puissante dessus : peut être qu'une secte quelconque a voué un culte à un soi disant Dieu qu'il aurait mieux valu laisser où il était,  mais bon c'est pas très reluisant tout ça.)

Je lui explique que même si le gars du château était super ouvert ça m'étonnerait qu'il m'écoute si j'allais lui expliquer qu'il serait peut être judicieux d'aller négocier avec les faunes avant d'arracher l'écorce de leur arbre.. donc que matériellement je ne peux pas grand chose pour lui. (soit le type est clairvoyant et bon ben il sait très bien ce qui se passe parce que ça pue à 100 km  la haine des humains qui transpire de la forêt, soit le type ne l'est pas et il va me regarder comme un allumé et ne fera rien de toute façon.)

Le deva m'insulte en me traitant de lopette etc.. assez sympa. Mais bon je suis pas dérangé vu que globalement il ne semble pas s'attaquer à moi et curieusement je n'ai aucune peur des esprits de la nature même en colère. (c'est peut être un tort qui se situe à mi chemin entre le fait que j'ai du mal à réaliser que je parle à de vraies forces de la nature qu'il vaut mieux éviter de trop énerver et le fait que je sois très sur de moi, peut être trop qui sait, et puis j'ai tellement bouffé du négatif dans ma vie que ça ne me stresse pas plus que ça.)
Je lui explique qu'à part donner de l'amour à la forêt je ne peux pas grand chose pour lui (apparemment les esprits de la nature font vraiment quelque chose avec l'amour qu'on leur envoie : c'est de l'énergie qui leur est très utile dans le plan du dessus: ce qui est logique puisque à mon sens c'est la véritable nature du pouvoir et de l'énergie.). Mais lui m'explique clairement que je peux me le mettre où je pense (ben faut dire qu'il garde un vortex alors forcément de l'énergie il en a sous la main.)

Je ne peux pas faire grand chose non plus pour les fantômes : apparemment il s'agit d'humains qui ont été piégés ici et ils servent de défouloir aux esprits. Pour ce que j'en ai compris (parce que lui se vantait beaucoup et j'ai du demander à ma fée de corriger ses mensonges) ils récupèrent les humains morts qui n'arrivent pas à monter et leur donnent un avant gout de l'enfer. (je suis content de ne pas voir directement la tête des gars, mais ils doivent en baver.)

J'envoie quand même des tunnels de lumière à tout le monde, apparemment ça plait pas trop au gardien, mais bon c'est sans effet : les types doivent être perdus dans un cauchemar auquel ils donnent foi. (comme quoi être vivant dans la 3ème ou mort dans la 4ème ça doit pas changer grand chose au final : si tu crois à un cauchemar tu vis un cauchemar, si tu crois à un paradis tu vis un paradis.)
J'envoie plein d'amour aux faunes : ça ne donne rien du tout ils sont toujours aussi hostiles.

De toute façon je crois que mon syndrome sauver le monde c'est vraiment envolé. Qui a tort ? les faunes qui se font exploiter et écorcher ? ou bien les fantômes qui se font aussi martyriser : mais bon après avoir passé leur vie à exploiter les faunes ?

Au final c'est un peu la conclusion à laquelle je suis arrivé : les gens , esprits ou autres créent leur propres conflits et cauchemars dans la dualité(3ème ou 4ème dimension sont dans la dualité indifféremment), choisir la voie du guerrier, de la vengeance ou de la colère ne donne rien de bon pour personne.

Mais l'amour est un choix qui doit être fait librement par les êtres quels qu'ils soient, s’ils ne le veulent pas c'est leur choix. Et si Dieu donne le libre arbitre et respecte leur choix qui suis je pour ne pas le respecter moi?

Et ces bouddhas qui ont forgé le corps de gloire depuis belle lurette et qui sont semble t-il innombrables? où sont ils et pourquoi n'interviennent ils pas si c'est si bien que ça de redresser tous les torts? il doit être facile de résoudre les problèmes du monde avec un corps de gloire non ?

La réponse à mon avis est simple et sera une fois de plus tirée du bouquin de Deepack Chopra vu que je commence à l'expérimenter de plus en plus :

"Renoncer à la dualité, refuser paradis et enfer. Merlin disait qu'au-delà du jeu des contraires se trouve un royaume de pure lumière, de pur être, de pur amour. Toute cette affaire de bien et de mal ! .. Cesse de courir après ton ombre et oublie cela."

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

shana 22/09/2008 21:02

merci pour les livres, je vais les acheter de ce pas!

Ben 22/09/2008 15:17

Merci beaucoup pour votre réponse Christophe.

Çà rejoint parfaitement la pensé, que j’ai eu quelque heurs, avant de vous poser la question.

Mais, j’aurai préférer, une solution miracle. Bien, ce ne sera pas pour cette fois.

Au plaisir de vous lire et relire.

Très bonne journée à vous.

Ben 21/09/2008 21:06

Merci beaucoup christophe, pour vos réponses très intéressantes.

Je vous cite :

« ressentir les émotions par tous les chakras,

J’aimerai, beaucoup savoir comment, vous faites.
Sachant, que je ressent mes sept chakras majeurs et les mineurs des membres.

« Par contre même si tu ne ressent absolument rien le simple fait d'imaginer que tu créé une boule d'amour et que tu l'envoi à ton jardin semble suffire : il suffit que l'intention y soit réellement. »

Je veux, veux bien visualiser une boule (quelle taille?), mais je ne vois pas comment y mettre de l’amour.
En la colorants en rouge ?
Je visualise quelque choses dans la boule ?

« C'est un peu ce qui se passe quand on parle aux plantes avec amour : losqu'on s'en occupe avec amour elles ont tendance à mieux se développer »

Quelle serait, les mots, les phrases appropriées pour émettre de l’amour aux plantes ?

Très bonne soirée à vous.

christophe 22/09/2008 03:06


Et bien il s'agit plutot de ressentir de l'amour ici plutot que les autres émotions.
La je peut pas trop te dire : il faut que tu essaye on est dans l'émotionnel pas dans le mental, hors tu me demande une solution mentale à un problème émotionnel (des mots précis à dire etc..)
Mais bon ça peut pas marcher : il faut que tu retrouve toi la sensation : c'est très personnel.
Peut etre une piste : rappelle toi la dernière fois ou tu as été amoureux : ressent cette émotion dans ton coeur. Ensuite étend cette émotion à tout ton corps.
ça peut etre un début : mais bon encore une fois on est dans l'émotionnel pas dans le mental donc toi seul peut trouver ce qui marche pour toi.

Pour les plantes pareil: les mots n'ont aucune importance : il s'agit d'amour et chacun doit le trouver en soit pour le donner ensuite.


Ben 21/09/2008 19:36

Bonjour Christophe,

Ravi, de pouvoir vous relire, après ces deux semaines de vacances, qui apparemment, ce sont vraiment très bien passées.

Eh bien moi, j’aimerai beaucoup, que vous expliquez de façon beaucoup plus approfondie, la manières dont vous envoyez de l’amour. Par exemple, dans votre jardin.

Quand vous dites « j'imagine que plein d'amour sort de moi », je ne vois vraiment pas comment appliquer ça, sur moi.

J’ai bien essayé, plusieurs autres manières (ça fait des années que, j’essaye), mais celle-ci, non rien données.

Je vous remercie d’avance.

Ben

christophe 21/09/2008 20:17


En réalité je ne commence à sentir l'amour ainsi que depuis réssament : en fait il semble qu'on puisse sentir les émotions dans tout le corps énergétique (disons que j'ai appris qu'on pouvais
ressentir les émotions par tous les chakras, alors que je n'avais essayé que dans le chakra du coeur et par extrapolation j'en ai déduit qu'il est possible de ressentir l'amour dans tous le corps
énergétique puisque il y a une quantité énorme de chakras mineurs en réalité).
Et dans la pratique ça marche.
Par contre même si tu ne ressent absolument rien le simple fait d'imaginer que tu créé une boule d'amour et que tu l'envoi à ton jardin semble suffir : il suffit que l'intention y soit
réellement.
C'est un peu ce qui se passe quand on parle aux plantes avec amour : losqu'on s'en occupe avec amour elles ont tendance à mieu se développer : en fait les esprits de la nature reçoivent l'amour et
l'utilisent directement dans la 4ème dimension. Comme en fait la nature est gérée par une quantité énorme d'esprits : si ils ont beaucoup d'energie alors les conséquences dans notre dimension ne se
font généralement pas attendre. (avec des plantes qui vons se développer lorsqu'on s'en occupe ou qu'on leur envoi de l'amour.)

le mieu étant d'etre réellement amoureux du monde entier puisqu'au final il s'agit de dieu ! : mais bon c'est du boulot à réaliser dans le faits : mais c'est une piste vers l'intégration du christ
dans notre corps pour moi. Quelqu'un qui est amoureux de tout donne de l'energie à tout : il donne constament à tout le monde.. mais bon à explorer encore.

En fait l'intention est primordiale losqu'on communique d'esprit à esprit (qu'il soit une plante ou autre) : les paroles importes peu au final.

Encore une fois : le fait qu'on ne le vois pas ne veut pas dire qu'on ne le fais pas.

Généralement le problème est justement que comme on ne le vois pas on ne le fait pas !


shana 21/09/2008 10:43

ravie de te lire à nouveau!
et bien, des vacances dont tu tires un récit vraiment passionnant à lire!
a propos, quelle est la référence du livre que tu cites?
et pour les accords toltèques, y a t'il un livre écrit dessus aussi?

christophe 21/09/2008 20:08


Il s'agit des livres suivant :

- "la voie du magicien" de deepack chopra.
- "Les 4 accords toltèques" de don miguel riuez

Ce sont des livres de poche faciles à trouver.