Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

21 août 2008 4 21 /08 /août /2008 13:00
J'ai abordé le processus de création de notre réalité, mais à mon sens il faut surtout voir le processus le
plus important de création, qui est celui de création de nous même au temps t.

En fait, nous sommes en constant processus de création de nous même dans l'eternel moment présent.(puisque dans l'absolu nous sommes d'accord que le passé et le futur sont des choses qui n'existent pas mais auquels nous donnons foi: ce faisant nous créons en fonction de cela.)

Pour cela nous allons imaginer une version plus grandiose de nous même en fonction de notre réalité et nous projeter dedant.

Une fois cela fait les expériences permettant d'atteindre cette forme vont se manifester à nous et nous allons nous transformer en cette version plus grande en les intégrant. Si nous résistons à l'expérience elle nous est reservie indéfiniment jusqu'a ce que nous l'acceptions.

Dans la socité les gens passent leur temps à se redéfinir, mais à cause de leur mental surdimensionné (je l'ai assez expliqué je ne reviens pas dessus) et de leur manque de connexion à la source(une partie plus hautes d'eux meme), ils vont passer leur temps à cogiter: c'est à dire à se  redéfinir tout le temps de manière contradictoire, car le mental surdimenstionné (inconscient) contient une quantité de schémas  contradictoires phénoménales.

Ca combiné à l'étouffement de leur moi instinctif générant des maladies constantes, leur version la plus grandiose d'eux meme inclu rarement plus qu'un meilleur salaire (souvent très raisonable), etre un peu moins malade,  une belle bagnole etc..

Comme ils n'arrivent pas à rester sur une seule définition (ils changent un miller de fois par jour), ils vont avancer à pas de fourmis: résultat après une vie de labeur passé à faire quasiment la même chose ils ont peut avancé. Ces choses changent puisque nos ancètres faisaient la même chose toutes leur vie et que nous accélérons et multiplions les expériences même en étant très matériel(comprendre perdu dans la matière) . cela est du à l'assention de la planète a mon sens : la matière vibre de plus en plus haut.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le travail préliminaire consiste à remettre la machine en mode de fonctionnement plus normal :

un soi supérieur qui indique clairement la direction, un mental qui ne cogite presque pas mais fait juste son travail de rationnalisation  et mémorisation, un instinct qui joui de la vie et de son processus de création constant dans le moment présent.
Plus on a nétoyé plus c'est facile après bien sur.

Une fois ce but atteint on vas définir l'image de nous même la plus grande et se projeter dedant : en parlant, pensant et agissant comme si c'etait réalisé et en y méttant notre foi (on sait que c'est déja réalisé puisque dieu l'avait dit avant même qu'on y pense: c'est logique d'ailleur).

Il faut comprendre que ce n'est pas conscient : on ne décide pas tiens aujourd'huis je vais etre goldorak ou dieu sait quoi(sans faux jeu de mot).
C'est quelqueu chose qui viens du fond (inconscient, subconsient autre chose encore plus profond, dieu en fait au final qui nous distribue notre role dans le jeu).

Certains vont prendre des supports : l'image d'un grand lama ou bien d'une sainte etc.., et s'identifier à elle pour devenir une version plus grande d'eux  même. Puis quand c'est fait il vont prendre une image plus grande encore et ainsi de suite.. (mais il ne choississent pas : c'est leur ame qui réagits face à la bonne image.)

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Certains vont avoir d'autre méthode : pascal et moi en faisont parti.

J'ai une imagination débordante : donc l'image la plus grande que je me fais de moi même est toute tracée. (cela fait plus d'un an et demi que je l'ai trouvé).

Pascal lui veut juste s'amuser et ne se pose aucune question : son moi supérieur l'amène la ou il veut sans obstacle, mais il a eu la chance d'avoir un mental peut dimensionné(on ne parle pas d'intelligence la, mais bien de schémas : car sa clairvoyance le rend vraiment intelligent) et c'est sont moi supérieur  qui s'est toujours exprimé et son enfant intérieur a toujours joui des choses.

Je me rappel du premier maitre que nous avons rencontré : moi tout excité en train de lui demander comment devenir immortel, et pascal qui ne s'intéréssait pas du tout à la conversation (ça le faisait clairement chier..)

A la fin il a simplement demandé

- "Moi je veut juste etre sur de pouvoir m'ammuser pour l'eternité, c'est le cas ?",

- "Oui puisque c'est un jeu que nous jouons tous sur l'énernité"

- "cool alors" et il avait obtenu tout ce dont il avait besoin à ce moment.

Nous avons les mêmes but avec pascal (et en fait nous avons tous le même but) nous avons simplement tous des moyens différents d'y parvenir : faire l'expérience de dieu le grand tout dans sa plus grande splendeur.

Dire qu'on est dieu c'est bien mais c'est le vivre qui est important et nos constantes redéfintions de nous mêmes, qui que nous soyons, ne visent que cela.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Mon image la plus grandiose de moi même : merlin, le roi des druides : le 'bouddha' celte.
(et etant omnipotent il ne peut se réduire à une photo ou une icone pour moi mais c'est mon monde à moi qui fonctionne comme ça)

Je l'ai découvert en lisant 'la voix du magicien' de deepack chopra il y a un an et demi, la lumière m'a envahit et j'aurai presque put entendre mon ame crier :"voila c'est ça la c'est ça!" j'en ai presque versé des larmes tellement la joie etait grande.

Deepack chopra est allé explorer la voie initiatique cachée du magicien occidental (la quete du graal) et à fait le parrallèle complet avec la voie des saints hindoux.

(Pour moi je parlerais plutot de roi des druides que de magicien en fait : mais je refoulais la nature a ce moment).

La question est : est-ce parsque j'ai décidé cela qu'on a trouvé dans mon subconscient le roi des druides (à mon grand étonnement d'ailleurs en plus!) ou est ce parsque j'etait déja cela au niveau subconscient que j'ai réagit?

L'oeuf ou la poule? la poule ou l'oeuf ? Surement les deux dans l'eternel moment présent.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

J'aime beaucoup l'analyse des vois ésotériques caché des religions de kadak (je met un truc simplifié que je comprend et qui me parle; pas ce qui est écrit)
1) préliminaire
2) descente de l'esprit dans la matière
3) omnipotence

Nous avons finis la phase 1) et attaquons la 2) pour moi : d'ou l'apparition des ange et esprit de la nature dans notre réalité.

Mais bon pour la pratique, je vise directement la cible et laisse faire dieu : il créé la voie sous mes pas.

Continuons à expérimenter : car la théorie au final n'est qu'une illusion, peut importe qu'on se retrouve dans la voie des boudhiste, chrétiens, ou dans une créé de toute pièce.. une voie se créé sous nos pas qu'on le sache ou non et nous sommes tous unique : nous empruntons forcément des chemins différents.

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Réflections
commenter cet article

commentaires

kadak 21/08/2008 15:25

La différence entre abstrait est concret (dans ton vocabulaire) est une affaire de niveau de manifestation. Le bouddhisme explique qu'il y a 3 niveaux (correspondant aux 3 corps d'un bouddha), le dharmakaya qui est l'ultime, absolument sans forme, le sambogakaya qui est la manifestation de son énergie à un niveau non matériel (toutes les divinités hindouistes ou bouddhistes sont des sambogakayas vu qu'elles n'ont pas de corps matériel), et le nirmanakaya qui est un deuxième niveau d'émanation, matériel, qui permet d'agir dans le monde matériel, et qui donne en plus la possibilité de prendre le karma des autres. C'est pour ça que Dieu s'incarne. De là haut, il ne peut pas agir aussi directement que s'il est sur terre.
Pour nous connecter à Dieu, nous pouvons nous connecter à des nirmanakayas ou des sambogakayas en fonction de notre niveau de perception, sachant que tous les vrais maîtres ont les 3 niveaux (et que nous ne pouvons pas nous connecter au plus élevé, qui est au-delà de l'énergie). Quand donc quelqu'un va parler d'un maître vivant, cela ne présume pas du niveau avec lequel il se connecte. Disons qu'il y en a pour toutes les sensibilités, et tous les niveaux de subtilité. L'avantage du nirmanakaya, c'est que le maître vivant peut se choper une partie de ton karma et donc te faire avancer plus vite. Amma par exemple a pris les maladies de plein de gens. Je ne sais pas comment ça se passe maintenant, mais à une époque un dévôt arrivait avec une maladie grave, repartait guéri, et elle-même manifestait les symptômes pendant 10mn. Le christianisme est à fond sur ce principe, c'est ce qu'ils appellent "l'intercession des saints". Jesus transfère le karma des pécheurs sur un certain nombre de gens qui sont OK pour le prendre, c'est pourquoi la plupart des saints chrétiens sont vraiment dans des états lamentables.

christophe 21/08/2008 16:19


Merci à toi pour ces précision, effectivement je n'ai pas encore abordé ces niveaux de réalité.


kadak 21/08/2008 13:21

"l'image d'un grand lama ou bien d'une sainte etc.., et s'identifier à elle pour devenir une version plus grande d'eux même. Puis quand c'est fait il vont prendre une image plus grande encore et ainsi de suite.."
Il faut bien réaliser que ce grand lama ou cette sainte sont Dieu. Il n'existe donc aucune image plus grande. Ou disons plus exactement que si tu pars de l'image qu'ils affichent et que tu suis le fil, tu arrives forcément à Dieu, puisqu'ils sont Dieu. De plus il s'agit moins de s'identifier que de faire descendre leurs bénédictions. Aucun disciple sérieux ne veut devenir son maître (relativement parlant), par contre, comme il sait que son maître est à l'intérieur de lui autant que lui-même, il lui demande de l'aider depuis l'intérieur. Bref, si on doit changer de maître en cours de route, c'est qu'on n'a pas pris le bon, car le bon nous mène jusqu'au bout.
Tu dis que ta voie est différente, mais tu as pris aussi un support, au final...
Evoluer sans support n'est pas si facile...

christophe 21/08/2008 13:36


a oui je ne parle pas de ne pas prendre de support : on est bien d'accord.
Je dis simplement que nous réagissons sur une définition de nous même qui parait la plus grande à notre ame : et tout est dieu.
Moi quand j'imagine le duide : je vois dieu, d'autres voient un type qui parle aux arbres.
Quand je vois un lama je vois un moine : d'autres voient dieu..
Il n'y a aucune critique des supports, bien au contraire : j'explique leur intérét mais je précise simplement que le mien est abstrait c'est tout mais c'est un support quand même : je l'ai
simplement déja trouvé.