Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

28 juin 2008 6 28 /06 /juin /2008 12:14

(Réflexion bordélique et formalisation de mon "point de vue" du moment et des différentes choses que j'ai entendues sur le sujet)

La réincarnation : un concept assez intéressant sur lequel je vais essayer de faire le point.

______________________________


Il y a plusieurs approches de la vie en occident :

- Ceux qui croient qu'ils ont une seule vie matérielle : donc faut en profiter un max et mettre à sac tout ce qu'on trouve vu qu'on est juste là pour essayer de s'éclater le plus possible: t'es juste un corps qui est le fruit de conjonctions incompréhensibles.

- Ceux qui croient que ton corps contient une capsule de secours qui s'enfuit quand tu meurs pour aller se cacher dans un corps ailleurs. Là tu es censé recommencer infiniment des vies et tu payes l'addition de tes "bêtises" des vies d'avant. C'est comme un jeu vidéo avec des niveaux et tu montes de niveau au fur et à mesure jusqu'au moment où tu as gagné on ne sait pas trop quoi. (un peu comme les Goa'uld de stargate quoi)

- Ceux qui croient pareil sauf que ta capsule est à usage unique et après ta vie on te juge pour savoir si tu gagnes la félicité éternelle ou l'enfer éternel : donc faut pas te rater là. (surtout que les critères de sélection ont l'air stricts)

Voilà en résumé les approches occidentales que j'ai entendues dans mon enfance.
Elles partent toutes du matériel : nous sommes avant tout un corps et après le reste est aléatoire et nébuleux.
____________________________


Pour comprendre les concepts non occidentaux de la réincarnation, il faut voir les choses sous un autre angle.

Pour celles ci nous sommes un être spirituel (divin) purement immatériel et nous utilisons les corps comme des habits pour expérimenter. Après il y a différentes variantes.

Mais bon l'idée est plus la suivante (je me rappelle un phrase sur la question du maître spirituel : )
"Quand une goutte de pluie s'évapore , elle monte au ciel. Puis elle se condense à nouveau et retombe sous forme de gouttes. Mais la goutte qui retombe, est ce la même qui s'est évaporée? ou bien sont-ce des morceaux de gouttes qui se sont évaporées ?"
En gros les corps et les vies elles mêmes sont secondaires : ce qui compte ce sont les expériences.
L'être spirituel choisit un corps pour effectuer un certains nombre d'expériences.
Il peut lui même vivre plusieurs vies simultanément ou bien récupérer des morceaux de vies antérieures et une même personne peut se réincarner en morceaux dans différents corps (idée tibétaine de la chose)
_________________________


Cette seconde notion est plus proche de la manière dont je définis moi même la chose :

Ce qui est important de retenir, c'est que la vie elle-même et les corps en tant que tels ont autant d'importance que les déguisements dans la succursale d'un théâtre : ils importent peu. Ce qui importe ce sont les expériences que fait l'être spirituel.

Son but est simple : il veut faire l'expérience de lui même dans sa plus grand gloire (en tant qu'univers multidimensionnel  incarné), donc il se redéfinit à chaque seconde pour tendre vers cette perfection : tout ce qui lui convient il garde, et tout ce qui semble l'éloigner de ce but il jette. Il fonctionne sur l'éternité et une vie étant une seconde d'éternité il ne se pose aucune contrainte et n'est pressé de rien. (certains adorent foncer et d'autres adorent tourner en rond: chaque esprit est unique). De toute façon c'est un jeu sans fin qui se joue sur l'éternité.
L'infinité d'esprits jouant ce jeu permet à l'observateur extérieur de s'expérimenter directement, et en échange, l'observateur aide chaque esprit à évoluer pour faire la même expérience que lui. ( puisque, en fait les esprits, et l'observateur sont la même chose, c'est juste un point de vue adopté pour pouvoir expérimenter)

Un effet secondaire de l'ignorance de son état pour l'esprit (nécessaire pour se créer en toute liberté et en ayant le choix) est qu'il se trimbale des casseroles en changeant de corps : la souffrance générée par une mort violente (le fait de ne pouvoir pardonner au meurtrier ou aux circonstances entre autres: on ne peut pas tourner la page puisque l’on veut y retourner pour avoir sa revanche) et les relations non finies avec les autres.

Il semble qu'une fois qu'on a conscience d'être plus qu'un simple corps (peut être que la conscience de sa structure purement énergétique suffit : puisque l'énergie ne peut être détruite, et qu'elle ne fait que changer d'état) on peut commencer à fonctionner plus librement : on peut lâcher les mémoires de morts et liquider le "karma" (les relations non finies de la vie d'avant) pour évoluer sûrement vers un état dimensionnel plus grand (puisque l'univers est multidimensionnel à l'infini).

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans recherche
commenter cet article

commentaires

LHG 20/09/2009 06:48

Salut !Les approches orientales sont certes extrêmement intéressantes, mais une étude de la philosophie te révèlerait de nombreuses autres approches métaphysiques dans la tradition occidentale. Notamment ta vision du matérialisme strict, sans croyance en une vie après la mort, ne conduit heureusement pas nécessairement au saccage puisqu'il peut y avoir d'autres fondements de l'éthique que le divin ou l'idéal.Bien @ toi.

christophe 21/09/2009 08:05


Possible :)
Mais je me contente de suivre ma voie :)