Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

14 mai 2008 3 14 /05 /mai /2008 21:25
(Recherche et recoupements pour travail sur soi ultérieur..)
Nous en venons à la question qui m'intéresse le plus à l'heure actuelle: comment exercer notre pouvoir?

Mais pour cela nous devons d'abord définir une chose.

Il existe deux formes de pouvoirs : le pouvoir sur dieu et le pouvoir avec dieu.

Qu'est ce que le pouvoir sur dieu si ce n'est le fait de croire que nous pouvons avoir du pouvoir sur les autres?
C'est croire que d'une manière ou d'une autre nous pouvons avoir du pouvoir sur autre chose que nous même.

C'est une cruelle illusion : car nous ne pouvons rien imposer aux autres.

Même lorsque nous pensons dominer quelqu'un ou assassiner quelqu'un nous ne pouvons le faire sans son consentement. Les arts martiaux l'ont compris depuis longtemps : "au final seul l'esprit décide".

J'ai travaillé le statut de victime pendant pas mal de temps. En fait quand j'étais petit mon frère m'a fait une fracture du crâne et me donnant un coup par derrière. Depuis j'étais constamment en défense; bien qu'il ne me soit plus rien arrivé de fâcheux après .

Pendant longtemps j'ai été obsédé par le fait d'avoir été une victime de mon frère.
Après j'ai été obsédé par le fait d'avoir été une victime de l'éducation de mes parents : après tout à cause de celle-ci j'ai une structure mentale qui m'empêche d'exprimer ma vraie nature! Alors à qui la faute ?

Et puis un jour j'ai fini par comprendre ceci : en me posant en victime vis à vis de mon frère je ne cherchais qu'a obtenir les faveurs de ma mère : donc au final si j'ai accepté ce rôle c'est en toute connaissance.
Idem pour les schémas mentaux : qu'est ce qui fait que nous choisissons plutôt celui là qu'un autre? Certainement pas nos parents : c'est nous au final, à un niveau plus élevé qui choisissons dans le panel extrêmement varié que contient notre entourage.

Se poser en victime c'est chercher autant que les assassins à avoir du pouvoir : il s'agit d'attirer l'attention ! Donc on le fait en tout état de cause même si c'est totalement inconscient.

Or, chercher à avoir du pouvoir sur les autres c'est nier notre propre nature : c'est déclarer que nous ne sommes pas les autres. Ceci ne peut que nous couper de notre propre pouvoir (car qu'est ce qui fait que nous sommes tout puissant si ce n'est que nous sommes en réalité l'univers tout entier?).

Nul ne connaît plus la peur qu'un roi ou qu'un tyran : car lui sait très bien que le pouvoir qu'il a sur les autres ne fonctionne que tant que les autres veulent bien le lui donner. Le jour où ils ne le veulent plus il ne lui reste plus qu'a courir. Le roi louis XVI comme beaucoup d'autres l'a appris à ses dépends.

Le seul pouvoir que nous avons est celui avec les autres: nous ne pouvons nous considérer comme séparés.
Et lorsque nous comprenons cela alors nous entrons dans notre vraie nature et tout est possible.

Il est impossible de défaire quelque chose que nous n'avons pas créé. Par contre si nous comprenons que nous sommes la cause de tout (y compris ce que nous dénigrons le plus chez les autres et dans la société) alors nous pouvons le changer.

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans recherche
commenter cet article

commentaires

Myriam 28/03/2010 10:03


Ce message me va droit droit au coeur, je me sens totalement concernée par ce qui est dit là et je ne nie pas du tout que je me sens en statut de victime. Je peux agir dessus c'est clair, c'est moi
qui est créer tout ça et je peux le changer. J'ai demandé à ce qu'un message concernant mon état actuel me parle en choisissant par hasard une page de ton blog Christophe. Je suis tombée sur La
chose en particulier qui construit une vie tout entière... Merci infiniment