Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

8 mai 2008 4 08 /05 /mai /2008 03:42
Me voilà donc parti chez le psychologue.

Un type plutôt banal, calé dans son fauteuil avec une montre en face de lui.
Ambiance calme et détendue.

"Bonjour, je vous écoute, qu'est ce qui vous amène chez moi?"

Et là, un barrage cède en moi et je me mets à parler. Je lâche tout : je lui explique tout sous tous les angles.
Lui me regarde stoïquement, sans bouger un sourcil. Et la séance se passe en un clin d'œil : je déballe vraiment tout.

Il faut dire que je n'ai osé en parler avec personne jusqu'à présent : c'est trop bizarre.

Et chez le psychologue, moi je suis comme à la confession devant le curé : je peux tout dire et tout raconter, c'est comme ça.

La séance se passe, et mon psy n'a même pas levé un sourcil d'étonnement. Il me regarde toujours de manière aussi neutre et ne place pas un mot.

Au bout d'une demi-heure, il me dit que la séance est finie, je fais un chèque, je prends rendez-vous pour la prochaine fois et voilà.
 
Je vais faire plus d'une vingtaine de séances toutes pratiquement identiques.

Pendant ces séances je vais raconter toutes les expériences, les recoupements et les tests que je suis en train de faire sur mes nouvelles perceptions. Sans aucun tabou, et lui ne va pas lever un sourcil.

Un jour, me voilà en train de lui expliquer comment j'ai compris que les pensées ne venaient absolument pas de nos têtes mais n'étaient que des choses qui passaient et que nous attrapions au passage.

En effet lorsque j'ai très envie de dire quelque chose, quelqu'un d'autre le dit brusquement autour de moi : donc je constate 5 fois par jour que j'ai une pensée en commun avec quelqu'un.

Il semblerait donc que nous partagions les pensées sans le savoir et je vais même jusqu'a élaborer une théorie qui me passe par la tête à ce moment là : nos esprits sont des postes radios et nous nous branchons sur une fréquence suivant notre humeur.

Pour une raison que j'ignore j'ai tendance à me brancher sur la fréquence des gens que je rencontre (peut être par mimétisme inconscient) ce qui fait que je partage certaines pensées. Le seul indice étant que j'ai très envie de les dire quand elles ne viennent pas de moi. Or, je suis quelqu'un qui ne parle pas, limite muet alors quand j'ai envie de dire quelque chose je sais bien que ce n'est pas normal pour moi.

Brusquement en plein milieu d'une phrase je m'arrête et je lui dis : "d'ailleurs je ne crois pas être schizophrène."
Pourquoi j'ai dit ca? Aucune idée, en plus ça tombe vraiment comme un cheveu sur la soupe au milieu du reste.

Et là, mon psy ouvre de grands yeux, me regarde comme si j'étais un extra terrestre et d'un coup lui qui n'a pas ouvert la bouche pendant vingt séances se lâche.
"Heu je ne veux pas rajouter à votre histoire mais c'est exactement ce que j'étais en train de penser...”

Il m'explique qu'il a beau le tourner dans tous les sens pour lui je ne suis pas malade mental.
Je ne suis ni schizophrène, ni mythomane ni tout plein d'autre noms de maladies psychiatrique bizarres et il m'explique à chaque fois pour quelles raisons.

Il conclut en disant que de toute façon je n'ai aucun problème, alors si je dis que je sens les énergies, et que je fais tout plein de choses bizarres et bien ma foi, ça doit être vrai. Mais en gros, il ne peut rien pour moi.

Ca sera ma dernière séance.

Je crois qu'en allant chez le psy j'attendais une phrase réconfortante comme : "vous êtes fou, tenez je vous donne des pilules, et tout rentrera dans l'ordre tranquillement."

Seulement voilà, si je ne suis pas fou, alors il y a un gros problème.
Ca veut dire que tout ce que je vis est vrai, que l'école et la société passent à côté d'un truc énorme et que tout ce qui faisait ma vie jusqu’à présent s'avère erroné. Je comprends alors qu'il va falloir que je me débrouille seul pour comprendre ce qui m'arrive.

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

basile 31/01/2010 18:07


je n'en ai jamais vraiment parler a personne n'ont plus. comprendre ce qui se passe et se comprendre soit meme, se n'est pas une mince. je suis rester bloquer sur le fait que  j'ai peur de
tout sa. mais avance toi ne te bloque pas. qu'est que sa t apportera  tu le decouvrira toi meme. une chose est sur, ce sera transandant. pour ma part je doit exercer untravail sur moi afin de
passé a l'étape supérieur.


maiheyeheye 27/01/2010 00:34



Salut, j'étais partie pour faire un long commentaire mais je viens d'effacer :s
(« Non non, cette fois ci je ne me relirais pas :D »)



En GROS je disais que tu vis des trucs qui me sont familiers, et que l'air de rien ça me fais TROP PLAISIR de voir que des gens sur terres en arrivent aux mêmes constatations que
moi :) virgule ce qui n’est pas une mince affaire !
J'avoue j'ai pas encore lu tt l'blog..hehe Dans un des articles suivants tu dis vouloir voir le divin (qqchose comme ça^^)


Je l'ai longtemps cherché (pr dire vrai, encore ajd je le prie ts les jours) et j’en suis venue à cette conclusion/interprétation :
comme notre corps ne ressent que les changements de l'environnement (ex : tu ne sens plus les lunettes que tu portes ms si elles tombent tu te rappelles qu'elles sont là…), je pense
qu’il en est de mm pour cette « force suprême ». Elle a toujours été là. Du coup, on ne sent plus sa présence… :) 
Bref, je suppose que t'as éveillé la Kundalini, nn en fait j'en ss casi certaine xD, avec ttes ces recherches/conclusions mentales... Alors bonne continuation de dernière vie (si j'peux
m'permettre :) Faut être tenace quand on commence à rattraper son destin ;). Je mets mon mail si tu vx me contacter .. ;p BYebye


 



Marion 05/06/2009 15:14

Les étudiants psy je ne sais pas, moi oui en tous cas depuis toute petite, donc avant d'étendre ce que je vais comprendre à d'autres personnes je vais déjà essayer de comprendre tout court !! En ce qui me concerne, je pense surtout avoir un égo qui bloque pas mal de trucs, cela dit depuis longtemps j'ai toujours senti autre chose. J'essaie de me faire confiance à moi même et pour l'instant votre façon de relater les choses résonnent parfaitement en moi, et je saisis les choses à peu près avec naturelle, donc ça me donne l'impression que déjà ici j'ai trouvé un bon endroit pour en apprendre un peu plus (et savoir surtout quoi vérifier, et ce qui l'a déjà été). Comme toutes les questions que je me pose trouvent leur réponse au fil des pages, avant de venir vous supplier de répondre à mes interrogations lol je tiens à tout finir jusqu'au bout... J'ai failli dire dans mon post hier que la fin du monde avait surement déjà commencé lol mais je ne l'ai pas écrit car quelque chose m'a fait changer d'avis ;-) (quand je vous parlais d'égo pesant). Bref, je vais bien relire votre post, avant d'essayer de le commenter :-) Merci de l'avoir replacé :-)PS : J'avoue que j'ai le désir secret de développer quelques capacités mais j'en ai aussi une peur énorme, donc, psy ou pas, je compte bien quand même tenter d'aller jusqu'au bout de mes possibilités pour pouvoir vraiment être utile pour les autres (et j'irais même à dire carrément pour l'univers, du coup lol), et pas seulement faire au pif, finalement.Autre PS : Votre mail n'est pas tombé sur la page d'une aveugle ! ^^A bientôt

marion 05/06/2009 06:19

Je suis étudiante en psy, complètement persuadée que tout ça "est" forcément, lol, et j'ai bien rigolé à ce post, qui le pauvre n'avait pas de commentaires. En voilà un ! Vous avez encore la chance d'être tombé sur un bon psy qui ne vous a pas filé des cachets !! (ça vous aurait scotché et vous seriez passé à côté de tout, c'est surement ce qu'on doit souhaiter au début, mais je doute que ce soit le cas aujourd'hui ^^). Merci par ailleurs, je cherchais desespérément un témoignage sur tout cela qui aurait simplement l'air d'un témoignage, car je me méfie beaucoup d'internet quand même, et je me sens soulagée dès la première page. Si ça ne marche pas, on verra bien au moins ! Je pourrais enfin essayer de tester si j'ai raison de croire qu'il y a autre chose, et si c'est bien ça qui m'apelle depuis le temps lol !! Je me trompe peut être mais je suis souvent mes intuitions et j'en ai eu une très bonne dès les premières lignes (peut être que je viens de changer ma vie ?? ^^), d'autant plus que j'ai l'impression d'entendre un pote raconter une histoire. Parce que si je deviens psy, je compte justement pouvoir intégrer tout ça et éviter d'envoyer des tas de gens en HP pour rien... Si on y réfléchit bien, ce manque d'information est pire qu'un cataclysme !! Et tout le monde attend la fin du monde alors que rien n'a commencé. Bref, merci, et à bientôt :-) (je suis encore portée par mon enthousiasme mais je compte bien tout dépatouiller et poser quelques questions jusqu'a ce que j'y arrive !! ^^ ) Amicalement, Marion

christophe 05/06/2009 06:20


Mais si la fin du monde à commencé : elle est positive et se fait de haut en bas.
(c'est à dire que les modifications ont lieu dans la sphère spirituelle, mentale puis émotionnelle et elle arrive maintenant sur le monde matériel).
Mais il ne s'agit pas de cataclysmes au sens ou on l'entend dans la matière : juste un nettoyage global de toutes les égrégores et une reconnexion au divin pour tous.
Ce nettoyage implique de faire sortir toutes les peurs collectives... donc notre société étant pleine de peurs refoulé sa vas swinger. Pas sur qu'il y ai des chocs cataclysmiques par contre :)

Nous ne sommes déja plus dans les même niveaux dimensionnels, la planète a déja pas mal commencé à s'éthériser : l'energie est beaucoup plus malléable et vibre beaucoup plus haut maintenant. Mais
c'est vrai que l'égo et le mental masquent tout ça pour l'instant. Nous verrons bien jusqu'a quand nous allons pouvoir en faire abstraction.

* * *

Pour ce qui est de distinguer les cas de conscience modifié des problème psy standards, c'est sur que c'est pas évident si on est pas soi même clairvoyant. Mais je suppose qu'ont peu mettre en
place des critères de vérification.

C'est une très bonne chose que des étudiants psy commencent à s'y intéresser, sa aidera forcément tout le monde à terme.


Manon 28/05/2009 11:12

Que de similitudes avec mes constatations tes commentaires sur les penséesje commence tout juste à parcourire ton blog et c'est réellement captivant, merci de partager tout ça =)

christophe 28/05/2009 12:20


Merci à toi :)