Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 07:28

Sortie de mon dernier livre

 

 

 

Disponible sur amazon

Partager cet article

Published by christophe
commenter cet article
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 12:56

Le second tome vient de sortir pour l'instant il est disponible sur le site de mon éditeur, mais il sera disponible a la fnac et autres points de ventes sous peu :)

 

Si vous souhaitez une dédicace, ammenez le en stage ou quand vous venez chez moi et je me ferait un plaisir de le faire.

 

Je n'ai pas d'exemplaires disponibles à la vente directement.

 

http://www.interkeltia.com/livrejournal2.html

 

 

journal2143.jpg

 

JOURNAL D'UN ÉVEIL DU 3ème OEIL - TOME 2

ESPRITS ET MONDE SPIRITUEL
Christophe Allain

Les péchés, les jugements, les fautes, les bonnes actions sont des catégories inventées par le mental qui n'ont pas lieu d'être pour Dieu. Il s'en fout car la seule chose qui est importante, c'est que nous expérimentions la matière en réalisant les expériences que nous souhaitons. Nos psycho-drames, nos doutes, nos peurs et nos prises de têtes sont un effet secondaire du mental mais n'ont aucun sens au niveau divin.

"Je sais que nous sommes là à la fois pour étendre notre conscience, nous rapprocher de la lumière divine et nous expérimenter de l'intérieur: et ne comptez pas sur moi pour négliger le moindre de ces aspects !"

Christophe Allain continue son parcours pour notre plus grand plaisir, il parle et intéragit avec les fées, les lutins, les dragons, les arbres, les saints, les archanges, les elfes, les extra-terrestres, les défunts, les démons. Il enlève son implant posé par des ET négatifs, tandis que des ET des pléiades lui reconnectent son altas, il s'assoit à la droite du Père-Mère et nous parle des entités qui se nourissent de nos peurs, de l'énergie de la shakti, de l'Ascension de la planète... mais tout ceci Christophe le vit, ce n'est pas de la théorie.

 

 

Partager cet article

Published by christophe
commenter cet article
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 07:24

Par la force des choses, je vais surement participer à différent stages ou autres animations cette année, j'ai donc décidé de mettre en ligne un autre blog, dans un esprit différent, du moins je pense.

 

Ma clairaudiance est devenue assez précise, et me viens plutot sous forme de poèmes en ce moment. Le poète etant celui qui accepte le moment présent ici et maintenant et en perçoi l'essence, avec de mots qui déjouent le mental et passent directement au dessus.

 

Les gens avec qui j'ai déja passé un moment en foret sont libres de laisser un commentaire, pour les autres, les commentaires sont modérés. Simplement parce que je n'ai plus le temps de répondre.

 

Je m'attendais a avoir principalement des clairvoyants, mais sa n'as pas été le cas du tout, ce qui semble n'avoir géné personne. C'est la forêt qui fait tout le boulot, moi je me contente de traduire les lieux et leur action sur nous dans la visite guidée :)

 

Les gens qui se présentent ont tous une problématique commune qui trouve un miroir chez moi, et chacun guide à tour de rôle. En fin de compte on chemine tranquillement ce qui ammène à lacher beaucoup de choses devenu inutiles (pulsion de mort), mais également poser les graines permettant de créer sa vie tel qu'on le souhaite (pulsion de vie).

 

Je détaillerais peu etre mon ressenti sur certains lieux visités, même si les lieux sont multi niveaux et n'existent que dans le regard qui les contemples :)

 

Voila l'adresse de ce nouveau blog :

http://espritdelaforet.over-blog.com

Partager cet article

Published by christophe
commenter cet article
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 08:10

Après plusieurs mois passés sur un lieu d'évolution lié au feu, en forêt,  j'ai eu l'occasion d’avancer sur de nombreux points.

Dois-je, après avoir exploré le monde spirituel et le ciel avec autant de détails sur ce blog, commencer à évoquer la quantité innombrable d'obstacles à la connexion au feu de la terre ? Je ne le pense pas, car la 'goutte rouge' se vit dans la matière et connecte la vie elle même.


Concrètement, je propose aux gens qui passent près de chez moi ou dans le coin de me retrouver dans un lieu en forêt,  pour une durée d'une à quelques heures, pendant une demie journée fixée à l'avance, en laissant le ressenti guider les endroits à aller visiter, ou les messages à donner pour guider la personne vers son centre (et son soi divin), et l'aider à débloquer ses propres dons, qui sont uniques pour chacun.  Si plusieurs personnes se présentent au même moment sa fera un groupe, sinon sa n’est pas un problème.

L'échange se faisant sur la base d'un don totalement libre, que vous fixez vous même en fonction de ce que vous estimez avoir reçu, le but étant que l'opération soit un échange, tout simplement.


Si vous êtes intéressé pour prendre rendez vous contactez moi par mail. Je suis à côté de Brignoles (VAR 83) dans la forêt de Tourves jusqu'en Septembre, sur un lieu lié au feu et à l'évolution. Je déménage en Ardèche au dessus de Privas à partir d'Octobre. Je ne réponds pas par téléphone et ne consulte pas par mail, mais il est possible de prendre rendez vous à cette adresse : chri_allain@yahoo.fr

Ma femme qui a des capacités de clairvoyance, aide également ceux qui le veulent à avancer sur leurs problèmes, mais elle le fait par téléphone. Ses visions sont intéressantes, et derrière les images, celles-ci connectent les énergies qui résolvent le problème, sous un aspect descriptif. Très intéressant, j'use de ses talents régulièrement Si vous voulez la contacter pour prendre rendez vous voici son mail : carineallain@yahoo.fr C'est sur rendez vous (téléphonique).


PS :
Je ne suis pas un thérapeute : chaque fois que j'aide quelqu'un à connecter une intention d'évolution et à lever une énergie de blocage,  j'évolue en miroir. Il s'agit bien d'un partage.
Je ne suis  pas un maitre : je suis ignorant de tout, je ne fais que formuler mon ressenti.
Je ne suis pas un guerrier. Une énergie n'est négative que si on la regarde sous l'angle de la peur, il n'est question que de « transformer » des énergies qui ne conviennent plus.  Les égrégores eux mêmes ne sont que nos créations et répondent à l'intention qui les a créés.
Je ne suis pas un sauveur : le monde est un espace de libre expression, chaque monde relatif n'appartient qu'à la part relative qui le contemple et n'a nul besoin d'être sauvé, il s'agit de l'aider à le transformer en l'aidant à connecter sa part absolue.
Je ne suis pas un prophète : les vérités sont multidimensionnelles, sans forme, et différentes suivant les personnes, aucune ne peut être instaurée en dogme dans notre monde relatif.

PPS :
Quelques informations du moment :
Depuis juin le monde nous enseigne la fidélité à soi même, ce qui à terme nous libèrera de la notion de dépendance à un groupe (qui est une notion animale et pas humaine).
Le mois qui vient passe par la levée de certaines inhibitions chez tout le monde qui nécessitent un fort enracinement : si tu veux regarder le ciel, commence par prendre une pelle et creuser pour trouver ce que tu as enterré sous terre..

 

PPPS:

Pour ceux que sa intéresse, voila le lien vers une émission de radio que j'ai fait avec francis bourcher  ( http://astral.bloguez.com/ ) pour présenter nos deux livre en présence de l'éditeur. Attention c'est long !

 

présentation des livres (1h30, 70 megas)

http://dl.free.fr/fPCu6G2mc
(ou http://dl.free.fr/viBSkfVwm ) si le premier ne marche pas.
Question des auditeurs (6h, 287 megas)

http://dl.free.fr/lYAYarDFF

  (ou http://dl.free.fr/rK1GVZnio )

Sinon le deuxième livre est en préparation.

Partager cet article

Published by christophe
commenter cet article
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 21:46

- Des enfants jouent dans la cour de récréation.
Sans aucune règle tout le monde joue à son jeu.

Puis une personne arrive et propose qu’ils jouent tous au même jeu : le ballon prisonnier par exemple. Puis d’autres règles arrivent et d’autres encore etc..
Au bout d’un moment le jeu devient trop étriqué, un autre arrive et rappelle que c’est qu’un jeu et que tout le monde peut choisir ou non de participer et d’appliquer les règles (voire d’inventer ses propres règles).

Le premier fait monter la matière dans le spirituel et l’autre spiritualise la matière.
Le monde n’est guère plus compliqué que ça.

- Spiritualiser la matière : rendre de la souplesse aux règles pour permettre de changer de jeu.
Diviniser la matière : rappeler qu’on perçoit toujours la lumière divine (puisque tout n’est qu’une construction de lumière déformée issue de notre étincelle divine) et que telle ou telle part de matière est divine.
Sacraliser la matière : permettre de trouver la foi à partir de tel ou tel bout de matière.

Suivant les énergies de chacun, certains spiritualisent, d’autres divinisent (des illuminés) la matière, d’autres sacralisent (des saints).

Des fois un simple artisan peut ‘diviniser’ , spiritualiser ou ‘sacraliser’ ses constructions (un tableau, de la bouffe, du vin etc..) simplement parce qu’il est accompagné ou constitué de la bonne énergie.

Parfois un simple mendiant crasseux alcoolique hargneux et méchant, assis au coin de la rue suffit à sacraliser, diviniser ou spiritualiser un coin, juste parce qu’il est constitué de cette énergie ou accompagnée par elle…

Une bouteille de vin (un exemple au hasard, mais j’aurais pu prendre une bagnole par exemple ou une merde de chien):
Divinisé : permet d’aider les autres et soi même à percevoir qu’il s’agit d’une construction de lumière divine.
Sacralisé : permet aux autres et à soi même de trouver leur foi à travers elle. (lié au sacré)
Spiritualisé : permet de se rappeler que sa forme et ses effets ne sont que notre création.. et qu’il est possible d’en changer à chaque instant.

Une crotte peut être à la fois divinisée, sacralisée et spiritualisée.

- Le choix est à l’humain, les moyens au divin.
Notre part relative fait des choix, notre part absolue les réalise et les manifeste.
En temps normal les gens essayent de faire le boulot du divin (donc de créer des choses) et ne font pas le boulot de l’humain (les choix). C’est normal que ça marche de travers.
Bien évidemment, cela crée l’avoir et le paraître (la lutte pour un but) et l’autre manière de voir les choses conduit à l’être (sans but et sans lutte).

- Plein de gens parlent de spiritualité mais sont encore à vouloir ‘évoluer’ et surtout faire évoluer les autres (parce que c’est plus simple de voir les défauts des autres), "forger le corps de lumière", ascensionner dans la lumière, être des saints plein de pouvoir etc…
Ce faisant ils ne réalisent même pas qu’ils sont dans l’avoir et le paraître et surtout qu’ils vivent en attente du futur. C’est un piège normal mais qui se dissout petit à petit.
A un moment on se contente d’être ici et maintenant dans ce monde, ce corps et cet état, quel qu’il soit, et curieusement, plus rien ne pose problème.

- Un jour les gens comprendront qu’il n’existe qu’une part relative, et une part absolue et que le ressenti n’est que la traduction plus ou moins claire des informations issue de cette part absolue, que saint machin n’est qu’une part plus élevée de nous même comme les autres ne sont qu’une autre version de nous même. Suivant notre avancement cette perception prend telle ou telle forme..

 

-On fait des choix, et on attire à nous ceux qui font les mêmes choix ou qui nous font évoluer dans ces choix pour construire avec eux. C'est ça la solidarité.
Nul besoin d'influencer, de convertir ou de faire la charité, ce ne sont que des manières de "dominer" l'autre pour éviter de se responsabiliser sur ses propres choix..

 

De mon ressenti nous entrons dans la phase du faux prophète, pleins de gens vont essayer de rendre 'absolue' leur vérité relative. Seul remède à mon sens : trouver sa part divine part soi même :
« Responsabilise toi, fais tes propres choix, démerde toi ».

 

Ce blog est désormais fermé aux commentaires, chacun doit trouver sa propre vérité par lui même.

Partager cet article

Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 06:34
Je pense que j'arrive au bout de ce blog. Les techniques que j'applique depuis le départ sont simples, et je pense les avoir plus ou moins exposées. Le reste n'est qu'une conséquence de l'évolution.

En fin de compte, le chemin et ce qui se présente sont différents pour chacun, mais tout le monde arrive au même endroit. L'important est de prendre le temps de vivre les choses telles qu'elle se présentent pour nous,  même si les hauts et bas sont inévitables.


* * *

Il est plus que temps pour moi de bouger, et je vais bientôt déménager pour un endroit en forêt où internet est difficilement accessible. Donc ce blog va s'arrêter là. Bon cheminement à tous !

Partager cet article

Published by christophe
commenter cet article
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 07:15
Concrètement, c'est toujours le patient qui se soigne ou s'inflige le problème. Nous sommes entièrement responsables de ce qui nous arrive, mais à un niveau plus profond, donc, inconscient pour la plupart des gens. Ce qui explique notre manie de toujours projeter les causes à l'extérieur.

Donc, dans une thérapie, le plus important est la foi qu'on a en elle. Parce qu’au fond, c'est ça qui va le plus jouer, vu qu'il n'existe aucune autre chose que nos croyances dans notre monde subjectif. Je mettrais donc deux critères importants pour choisir une thérapie (au sens large) : La foi qu'on a dans le praticien (donc le degré de confiance plus ou moins grand), et en second seulement, la foi qu'on a dans la méthode.

Comme tout ça n'est pas conscient, ceux qui n'ont pas suffisamment exploré leur inconscient sont obligés de tester différentes thérapies pour savoir ce qui marche avec eux. Ceux qui commencent à se connaitre peuvent choisir plus facilement.

C'est pour ça qu'à partir d'un certain niveau, la foi dans sa part divine et son abandon à elle est la meilleur thérapie préventive et le meilleur moyen de débloquer les karmas en masse. Remarque, si on est au niveau de Jésus, ça soigne les symptômes physiques aussi, mais bon, là y'a du boulot au niveau de la foi :)

PS:
Ca n'empêche qu'on est obligé de se farcir l'inconscient collectif et ses croyances, puisqu'on l'a imprimé dans l'enfance. Ca limite largement nos possibilités, à moins d'avoir beaucoup évolué et d'être capable de s'en détacher.

Un mot sur la médecine et les thérapies alternatives.

Médecine occidentale

Ici, il s'agit plutôt de soigner des symptômes. Donc, pratique pour plein de points.

La médecine a été conçue pour remettre sur pied un soldat sur le champ de bataille. Il s'agit donc de supprimer le symptôme ou le problème qui empêche le soldat d'être autonome pour qu'il puisse être fonctionnel quelques heures ou jours de plus. Le long terme n'entre pas en ligne de compte.

Traditionnellement ils sont très bons sur tout ce qui concerne les blessures liées au champ de bataille, donc couture et boucherie c'est leur domaine (avec plus de finesse qu'à une certaine époque, tout de même !).

Ensuite, grâce à quelques produits combinés, il y a eu les médicaments et les vaccins. Efficace pour enrayer une pandémie de masse (ou en provoquer, vu que par définition le poison et le remède sont toujours la même chose, juste une question de dosage),  encore une fois on est dans une notion guerrière. Ca a plein d'effets secondaires, mais si on considère les gens en masse comme des « playmobils », sans faire d'état d'âme, c'est un moindre mal. Et ça marche plutôt comme ça sur un champ de bataille. Donc, notre médecine fonctionne comme ça.

Positif:
En cas de tripes à l'air ou de problèmes qu'elle sait très bien gérer on est assez content de faire appel à elle, soyons franc. Il s'agit donc de traiter des cas de symptômes importants, voire critiques, en urgence.

Négatif:
On règle le symptôme mais pas le problème, et souvent le médicament provoque différents contrecoups très importants.
Ce n'est pas rare que le médecin donne plusieurs pilules : une pour le symptôme et plusieurs autres pour régler les symptômes des problèmes que crée la première pilule! Un comble!
Le médecin étant considéré inconsciemment comme tout puissant dans notre société, sa parole équivaut à une condamnation pour beaucoup de gens (un peu comme le marabout en Afrique). Les médecins devraient s'en rappeler plus souvent et surveiller leurs propos. En fin de compte, ils ne sont guère différents des sorciers dans leurs fonctionnement. (et en réalité ils fonctionnent bien comme ça si on voit le subtil, donc la médecine est bien une 'magie' de blanc au sens réel !).

Thérapies émergentes.

Pendant des millénaires les thérapies efficaces ont été appliquées localement. Puis, elles ont disparu, écrasées par les grand groupes qui ont voulu faire du profit et ne se souciant plus de la santé des gens. Aujourd'hui nous sommes en train de payer ce karma : tout le monde est malade en masse avec des thérapies bancales sur le long terme et une alimentation problématique.

Cependant, il existe de plus en plus de thérapies conçues pour traiter les problèmes réels qui apparaissent (c'est lié à l'évolution globale et fait pour nous aider à la gérer plus facilement). D'ailleurs, elles sont toutes apparues en même temps pour la plupart. (sur les quelques dernières années).

Positif:
En traitant le problème de fond, il ne se manifeste pas dans la matière, et on évolue.

Negatif:
Ces thérapies sont légion et tout ne convient pas à tout le monde, il faut donc tester. Le plus important est l'intention qui a créé la thérapie et le positionnement du thérapeute.
Pour la plupart, ces thérapies ne sont pas faites pour soigner les symptômes physiques mais pour qu'ils n'apparaissent pas et que la personne se débarrasse du problème subtil (on est a l'inverse de la médecine). Donc, en cas de problème déclaré, ne pas hésiter à utiliser la médecine officielle en tenant compte des ses limites.

En résumé, en utilisant une combinaison de nouvelles thérapies pour soigner le fond du problème avant qu'il ne génère  des symptômes physiques (ou même alors qu'ils en ont généré) et la médecine officielle pour soigner les gros symptômes déclarés, on peut obtenir une combinaison intéressante.

En attendant que la médecine retrouve une intention au service de la personne et pas du profit des pays ou de la guerre.

La confiance et la foi dans le thérapeute (médecin ou autre)  reste le meilleur critère de choix, celui dans la thérapie le second critère. Ils sont entièrement subjectifs et dépendent donc de chacun.

Partager cet article

Published by christophe - dans techniques
commenter cet article
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 18:00

C'est là qu'est ma vraie pratique spirituelle.

Concrètement, l'exercice est simple, il s'agit de marcher (en avant cette fois!). Peu importe où et comment.
Pourquoi marcher? Marcher synchronise les deux cerveaux*, et permet un fonctionnement optimal à ce niveau là. Transpirer permet d'évacuer les toxines (et donc de désintoxiquer l'émotionnel).

Avant de commencer, une chose importante. Laisser ses préoccupations dans un coin, en remerciant sa part divine de s'en charger et ne plus y penser. Quand une pensée se présente on peut la laisser passer, ne pas chercher à saisir les choses, laisser passer. Ca ne les empêche pas de se dérouler mais ne pas y apporter plus d'intérêt que ça. Donc, inutile d'essayer de créer un 'vide mental', ça ne sert à rien. La pensée est là ok,  la laisser passer.


Plusieurs niveaux de pratique
1) Marcher sur un trajet répétitif[1], et prendre le temps de le découvrir. Laisser se dérouler la marche en se tenant droit, les épaules en arrière. La verticalité est importante. Idéalement marcher en posant la pointe du pied en premier (si possible) comme un indien. Prendre le temps du trajet, le but n'a pas d'importance

2) Marcher sur un trajet différent au hasard. On peut considérer qu'on  marche sur une durée donnée, pour faire demi tour ensuite ou passer par une autre voie. [2]

3) Marcher au hasard en se  laissant guider par ses intuitions. Sans raison, marcher pour le plaisir de marcher en prenant le temps et en laissant se dérouler les événements (et en prenant le temps de les vivre !). [3]. Etre conscient et attentif, simplement.


Pour un meilleur enracinement, rien de tel que de marcher en forêt ou en pleine nature.
L'enseignement non verbal du végétal, du minéral et de l'animal sont également très intéressants même si on ne le perçoit pas consciemment. Les lieux, quels qu'ils soient, nous enseignent beaucoup, également (même en ville). L'échange non verbal est de loin le plus puissant et tôt ou tard, ce que nous avons appris inconsciemment descend au niveau conscient pour nous enrichir et créer de nouvelles voies.**


*
Le gauche voit le relatif, le droit l'absolu. Le relatif gère le quotidien, dans un fonctionnement optimal, il va demander des solutions aux défis qui se présentent au cerveau droit, et il traduit la réponse dans notre vision relative pour pouvoir l'exploiter. Tout cela se passe inconsciemment. Le point d'équilibre entre le relatif et l'absolu est le point de fonctionnement et d'évolution optimal. (bloqué trop à gauche, ça fait tourner en boucle, c'est le niveau de l'homme moyen, bloqué trop à droite, ça peu partir un peu trop loin de sa réalité, donc les créateurs, artistes qui vont chercher des infos assez loin 'ailleurs' et sont dans la lune. L'idéal est une synchronisation parfaite des deux).

Le matin en se levant, au lieu de poser le pied gauche ou le pied droit au sol... posez les deux pieds en même temps! Ca permet d'infuser la même énergie dans les deux cerveaux et de commencer les journées dans l'équilibre.

Chaque matin, il faut être vide de certitude. Avoir tout oublié de ses croyances de la veille.  On se lève toujours dans une nouvelle réalité, et seule notre part divine sait ce qui a été modifié ou va arriver aujourd'hui.  Une chose est sure, ce n'est plus le même monde, donc autant oublier tout ce qu'on sait et laisser la place pour le neuf.  Il faut être vide pour se faire remplir, les gens pleins de certitudes n'évoluent pas vite car ils essaient de figer leur monde... ceux qui savent que le monde est détruit et recréé à chaque souffle, savent que tout change tout le temps. En étant dans le RIEN ils peuvent être remplis sans arrêt par le divin.

Bien sur, avant d'en arriver là, il faut prendre le temps d'évoluer. Commencer par accepter que la journée nouvelle est vraiment quelque chose qui a été créé pour nous et par une part plus élevée que nous. Et prendre le temps de la découvrir et de la savourer comme la création neuve qu'elle est. En laissant de coté notre mental en boucle qui essaie de la faire cadrer absolument avec ses peurs, ses fantasmes et ses souvenirs de la veille.


**
Le clairvoyant perçoit simplement cet échange non verbal consciemment (dans une certaine mesure qui dépend de ses filtres), mais ça n'est pas une nécessité et tout le monde reçoit les infos à un niveau non conscient.
Le mystique perçoit le RIEN et entre dans le divin. Le divin l'accompagne toujours car, où que l'on soit, on se tient toujours dans le RIEN. Quand on dit RIEN, VIDE, VACUITE, l'occidental imagine une chose proche du néant qui lui fait très peur. En réalité, il imagine l'inverse de ce que c'est. C'est voulu, il y a des blocages à lever pour aller plus loin. Ce faisant, son mental le piège dans une chose figée qui n'a rien à voir.  Chacun doit en faire obligatoirement l'expérience par lui même, mais le RIEN n'a rien à voir avec ça. L'amour véritable se trouve là, car dans l'absolu n'existe que l'amour, et entrer dedans c'est devenir l'amour. A chacun de le vivre.

Si l'absolu se tient entre les pensées, il se tient également entre chaque particule infime

( puisque tout, au fond, n'est qu'une pensée plus ou moins dense..) et il nous accompagne en tout et partout.

PS:
La marche avant correspond à une avance vers le futur. L'arrière, à un retour vers le passé. Si on fuit en avant sans jamais regarder en arrière on tourne en boucle. Dans la marche avant/arrière ce qui est primordial est le moment ou on va permuter, car ce moment permet de trouver le moment présent en réalité, qui est le point de connexion à notre divinité.

Dans cette marche, même si elle est en avant,  il ne s'agit pas de fuir, mais de se donner le temps pour RIEN. Je marche en moyenne une heure par jour. Sans marche, le cerveau tourne en boucle et ne fait pas entrer le neuf.

(1) Il s'agit de permettre au cerveau de découvrir que, même s’il croit faire la même chose, des nouveautés vont et viennent sans arrêt dans sa réalité, et c'est ce point qui est important.

(2) Il s'agit de permettre au cerveau de découvrir qu'il peut emprunter des chemins différents sans plus de problèmes que ça, et que, parfois, la solution vient d'une nouveauté qu'on fait entrer dans sa vie.

(3) C'est la première étape qui permet de peu à peu s'en remettre à sa part divine. Si on laisse le mental de coté et qu'on la laisse faire, elle va nous enseigner de multiples manières, et nous mettre face aux difficultés qu'il faut relever pour évoluer. Concrètement, on enseigne au cerveau à laisser le droit prendre les choses en main et le gauche à interpréter, et non pas se mettre au milieu avec des schémas figés. (Ce qui revient à laisser la part divine diriger et l'Ego s'aligner sur elle et pas l'inverse!)

C'est donc un réapprentissage complet du cerveau qui est créé ici. Simplement en marchant dans le ... RIEN

Partager cet article

Published by christophe - dans techniques
commenter cet article
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 08:00
C'est une marche qui se pratique à deux. Les deux se tiennent face à face à une distance qui leur convient. Ensuite, il s'agit d'alterner marche avant et arrière sur quelques pas pour commencer, et de manière synchronisée. L'un avance et l'autre recule. Puis on inverse. Tout ça en alternance. Donc c'est très simple.

On peut le faire en courant mais là, il faut avoir pratiqué!





Une vidéo que j'ai récupérée, mais qui est assez longue pour présenter la course à deux : 






* * *

Energétiquement

- Ca crée une dynamique qui s'auto alimente et fait monter le niveau vibratoire de manière très importante en quelques instants.
- Il y a un échange énorme d'informations au niveau énergétique entre les deux, qui permet de se caler l'un par rapport à l'autre au niveau inconscient.
- Il y a une montée du niveau de conscience très important.

Ce qui est intéressant:

- Ca permet de créer une vraie connexion dans le couple.
- Les problèmes qu'on rencontre dans cette marche vont être symptomatiques des problèmes du couple.
- La communication qui s'établit à un niveau plus haut, permet un échange qui suffit à mettre les problèmes sur le tapis et à y trouver des solutions.
Etonnant non? Plutôt que casser la vaisselle et se gueuler dessus, autant marcher.

Des exemples simples:
- la distance qui se met suivant celui qui avance. Trop près (donc trop étouffant?), trop loin (donc trop distant?)
Comment fonctionner à deux, sans s'étouffer l'un, l'autre et en même temps en créant une vraie dynamique.
- Celui qui avance est il capable de guider celui qui recule par son attitude corporelle, comment gère t-on les obstacles à deux ?
- L'attitude corporelle, l'ouverture du torse, la verticalité etc... en disent long.

* * *

Le couple en spiritualité.

Il a largement sa place dans la pratique. Lorsque l'autre est choisi à un niveau plus haut (et pas sur des critères mentaux), on va être guidé vers quelqu'un qui nous aide à résoudre notre karma et inversement. C'est à dire que l'autre ouvre des portes qui sont fermées pour nous et inversement.  L'autre est également un miroir qui nous renvoie notre propre image. Cette technique de marche est très intéressante pour évoluer à deux.

Je pratique avec ma femme depuis quelque temps. Nous pratiquons en marchant dans la forêt et sur tout terrain (chemin quand même, mais souvent en pente et très accidenté). c'est très intéressant de voir qu'on peut marcher en posant le bout du pied par terre en premier, ce qui permet de dérouler le pied en toute sécurité même sans regarder, en marche arrière et au milieu de cailloux (disons que l'autre suffit à guider par le regard et l'attitude corporelle et si y'a un arbre ou le ravin, il prévient quand même!)

Mais globalement le résultat est étonnant. On gagne énormément en ancrage et surtout on voit énormément de choses qu'on ne regarde pas en temps normal en marchant. Le niveau énergétique monte très vite, on apprend beaucoup sur l'autre en communication non verbale. Très sympa et très intéressant.

* * *
J'ai rencontré Christian Grollé dans un weekend hors stage, que jp nous a proposé . En faisant venir différentes personnes (qui ne se connaissaient pas forcément) pour faire un mélange énergétique intéressant d'après lui.

Effectivement, je n'ai pas été déçu. Le niveau est monté assez haut et plutôt vite.
Un échange au niveau verbal mais également énergétique très important qui m'a énormément apporté personnellement.
La nuit là bas, j'ai eu droit à un déblocage important du canal central à l'intérieur de la tête et une connexion de lumière verticale que j'ai eu du mal à comprendre.

Le lendemain, Christian nous a fait une démonstration de ses techniques de couple (qu'il a inventées) et on a pu le tester avant / après. J'ai testé son corps après quelques minutes de pratique et j'ai trouvé la même connexion de lumière que j'ai eue la veille, mais en très puissant.

* * *

Christian organise un stage en Bretagne : je mets le prospectus pour ceux que ça intéresse d'essayer, à mon avis ça vaut le coup d'aller voir, juste pour se faire une idée si on peut y aller. C'est un peu loin de chez moi hélas, mais je suis impatient qu'un stage soit pas trop loin pour y aller avec ma femme. Je sens que ça risque d'être très intéressant.

J'ai été très impressionné par ses techniques et leur effet, par le fait que je trouve enfin une pratique qui me convient puisqu'elle connecte aux nouvelles énergies qui sont plus élevées. Ca fait plaisir de voir des techniques nouvelles (et pas des trucs poussiéreux qui datent de mille ans*) et surtout de pouvoir tester de visu la connexion aux nouveaux chakras et aux nouvelles vibrations planétaires. Passer sur ces nouvelles fréquences provoque une nette montée du niveau de conscience.


PS:
1) La marche en alternance.
Ce qui est le plus important (et intéressant dans la marche de jp) c'est le moment de bascule.
C'est le moment où la verticalité se créé par l'inertie, et si ce point est correctement vécu en conscience, il est facteur d'évolution importante, et de connexion très puissant.

2) Le rôle de la femme dans les nouvelles énergies.
Nous sommes entrés depuis un moment dans des nouvelles énergies plus féminines.
Les femmes (jeunes ou moins jeunes) ne doivent donc plus hésiter à exprimer qui elles sont  par rapport aux hommes. Le temps de la domination de l'un ou l'autre sexe arrive à son terme et elles sont très aidées dans ce sens aujourd'hui. Il ne s'agit pas de dominer, pour elles, mais de retrouver leur place, simplement. Tout ce qui permet de rééquilibrer le rapport homme / femme est donc primordial pour l'évolution collective.

Même s’il y a beaucoup de karma collectif à vider à ce niveau.


*
J'ai retrouvé des principes fondamentaux déjà vus dans différentes pratiques énergétiques et martiales, mais simplifiées et facile d'accès dans ce que j'en ai vu. Surtout, elles sont en harmonie avec les nouvelles énergies, où les techniques sont plus simples et non obscurantistes, puisque nous passons sur un cycle où les informations doivent être diffusées. Alors que les techniques anciennes ont été créées pour être enseignées en secret à des élites, et pas au grand public, puisque c'est la période qui le voulait. Ca vaut pour les arts martiaux traditionnels qui seraient restés secrets sans des gens comme Bruce Lee. Ou le tai chi qui n'était enseigné qu'en secret etc...

Partager cet article

Published by christophe - dans techniques
commenter cet article
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 19:02
Un peu d'observation sur notre fonctionnement:

Globalement, notre fonctionnement tourne autour de deux parties principales qui, une fois synchronisées correctement, se transcendent en une troisième.
Le cerveau (gauche et droit) (mental) situé dans la tête (si si!) est lié à la goutte blanche (donc lié au père).
Le second cerveau (émotionnel) situé dans le ventre (si si aussi!) est lié à la goutte rouge (donc lié à la mère).

Quand les deux sont synchronisés et fonctionnent à peu près correctement (ce qui revient à dire que les nœuds de la goutte rouge et ceux de la goutte blanche sont suffisamment dénoués), le cœur (lié à la goutte indestructible) peut commencer à se dénouer lui aussi (ces nœuds du cœur constituent le niveau spirituel à mon sens*) et à s'ouvrir pour accéder au supra mental (appelons le comme ça), qui transcende les deux autres niveaux de fonctionnement.

Le supra mental obtient les infos instantanément et spontanément de la vacuité, là où se trouve la source créatrice infinie. La seule limite vient de nos filtres personnels.
Il transcende les sentiments duels en amour inconditionnel et compassion.

La transformation est progressive au fur et à mesure où les nœuds se dénouent.

Le dysfonctionnement chronique de l'homme moderne.

Il se traduit par des blessures émotionnelles énormes, et un mental surdimensionnés.
Donc, un premier cerveau qui fonctionne tout seul sur des schémas récurrents (coincé à gauche la plupart du temps), et un second cerveau complètement bloqué qui engendre en contrecoups des dysfonctionnements chroniques dans le premier cerveau. En résumé, le mental est complètement immobilisé dans les mêmes schémas, et il se fait, en plus, intoxiquer par l'émotionnel.

Fonctionner en blessures émotionnelles et en schémas récurrent est tellement habituel, que ça ne choque personne. Mais en réalité ce n'est pas normal.
- L'émotionnel crée une espèce d'armure,  perceptible énergétiquement jusqu'à 2m ou plus de la personne, comme une espèce de coque.
- Le mental, coincé en cerveau gauche, crée du récurrent dans un monde en changement constant : il est donc toujours inadapté et rejoue la même scène indifféremment alors que le décor a changé.
C'est comme si un acteur jouait du Hamlet en boucle, alors qu'on est passé dans une scène de Roméo et Juliette.


Le but des thérapies diverses et variées est donc d'alléger les schémas mentaux qui ne servent plus, et d'évacuer les blessures émotionnelles. Ca reste donc l'axe de travail principal, de débutant à avancé. L'efficacité est exponentielle avec le temps.

Ca ne transforme pas en légume, contrairement à ce qu'on peut croire, mais permet de remplacer les schémas répétitifs du mental par une synchronisation des deux cerveaux, à la fois créative et adaptée; et de laisser l'émotionnel s'exprimer en décharges, pour ne pas stagner.

Niveaux de travail:

1)  Au départ, on est obligé de passer par un tiers ou d'évacuer un truc au niveau physique (sous forme de maladie). C'est long et les problèmes ont tendance à partir un à un, et avec l'aide d'un thérapeute. (ou médiation, yoga, qi qong etc...)

2) Sur un niveau intermédiaire (le guérisseur , le magicien, le sorcier) on est capable de bosser sur sa propre structure énergétique par différentes techniques. Attention! On peut bosser sur celles des autres, mais il y a des pièges : le sorcier qui écoute son Ego et se sert de toutes ces pratiques contre les autres, et le guérisseur qui se pose en sauveur.  Les deux doivent s'attendre à des contrecoups importants, puisqu'on ne fait plus de karma ces temps ci. Le mieux reste de bosser sur soi, ou, si on est guérisseur de par sa mission d'âme, le faire avec un positionnement neutre. Si on est un sorcier, eh bien va falloir évoluer très vite ou s'attendre à avoir très mal au cul.  Sauf si on le fait aussi avec un positionnement neutre (donc, qu'on est dans l'action juste). Mais, par définition, le sorcier est plutôt dans l'Ego.

Les techniques sont multiples (double du futur, reïki, chanelling, médiumnité pour trouver la source d'un problème, esprits de différents niveaux, lieux sacrés etc...) Ca va beaucoup plus vite, et souvent on résout les problèmes avant qu'ils ne se manifestent dans le corps. Très très pratique. Mais bon, on ne gagne pas à tous les coups non plus.
Les contrecoups sont là quand même.

3) Sur un niveau plus avancé (le mystique) on peut abandonner le contrôle du mental sur l'énergie et laisser notre part divine (donc la vacuité) prendre tout en charge. C'est de loin le plus efficace, parce qu'elle peut régler tous les problèmes nécessaires simultanément en un instant. Mais ça nécessite un abandon total au divin, totalement impossible pour la plupart des gens sans un certain niveau de pratique. (même si certains y arrivent spontanément quand même, les coquins ayant dû un tantinet pratiquer dans d'autres vies).
L'idée ici, c'est plutôt qu'on lâche le contrôle mental et que, du coup, on retrouve notre état divin naturel, qui lui est un fonctionnement parfait et qui va donc résoudre tout ce qui ne convient plus.


Energies planétaires.

Nous sommes soumis à l'influences des énergies planétaires constamment. En ce moment, elles sont sur une logique d'évolution, ce qui fait que ceux qui ne s'y opposent pas inconsciemment (pour raisons karmiques), vont avoir tendance à lâcher des problèmes spontanément.
Ils en auront donc les avantages et les inconvénients. C'est ce qui provoque le pétage de plomb, mais aussi l'évolution d'une quantité importante de la population en ce moment.


Contrecoups du boulot sur soi:

1) Maladies.  La matière est ce qui lâche en dernier. Donc, si le corps n’est pas d'accord, on va avoir des douleurs chroniques au moment de lâcher un truc, ou bien des maladies diverses. Pas forcément graves, mais quand c'est fréquent c'est chiant. (rhume chronique etc...)
L'émotionnel en vrac est un des contrecoups le plus fréquent (avec des hauts et des bas chroniques).

2) Les énergies qui crament.
Ca c'est très désagréable. Quand on travaille sur l'énergie, à un moment notre niveau global monte en fréquence. (en résumé on est un tas d'énergies qui tournent autour d'une gamme de fréquences données.) Si on se met à vibrer plus haut, certaines parties de nous et manières de fonctionner, ne conviennent plus.
Ca se traduit par une sensation de brûlure au niveau de ces énergies. Ce qui peut être très douloureux.

Ca se règle à coup de travail énergétique, mais faut être précis ou s'en remettre à des êtres spirituels (c'est pire qu'un mikado multidimensionnel le corps énergétique, on touche un truc, y'en a dix qui bougent) ou mieux encore en lâcher prise au divin.

Si on vit une évolution importante, on se met à brûler de partout et ça peut être long pour résoudre tout ça.
L'idée c'est qu'on crame tout et on refait tout. On meurt et on renait.

(La première fois que ça m'est arrivé il m'a fallu un mois de boulot pour m'en remettre entre l'intervention d'êtres spirituels divers, et le travail sur moi (par des méthodes de manipulation énergétique).
Il m'est arrivé deux autres évolution de ce type récemment, et ça c'est réglé en 3 heures en m'abandonnant au divin. Les 3 heures étant le temps qu'il m'a fallu pour m'abandonner complètement pendant que je cramais et avoir toutes les infos que je devais avoir sur la nature des modifications. Certaines choses doivent devenir conscientes pour lâcher.)

Ce qui est intéressant c'est de voir l'effet d'une thérapie sur les techniques d'observation du monde. Vous allez voir qu'après chaque thérapie il y a un contrecoup et une modification de la perception du monde et c'est de plus en plus marqué. L'avantage c'est qu'on peut observer l'efficacité, ou l'inefficacité d'une thérapie en direct. Bien sur, il faut avoir pratiqué pas mal pour des modifications importantes. Au départ, c'est peu marqué et ça nécessite un certain discernement (ou une observation extérieure) pour voir si on a bien avancé. D'où l'intérêt de bosser en groupe ou avec différents thérapeutes.


*
Le spirituel est un niveau délicat où on peut accéder à beaucoup de choses étranges. Il faut être suffisamment enraciné (donc avoir travaillé assez l'émotionnel et la goutte rouge) pour pas en revenir dingo. Pourtant on ne peut pas y couper, il faut le traverser, et c'est là que le karma, les vies antérieures (dans différents espaces temps, des fois très bizarres) vont s'inviter dans nos thérapies. Rester bien centré, et se rappeler que si on s'est incarné sur terre, c'est pour faire quelque chose de précis. Tant qu'on est vivant, c'est que l'âme considère qu'on peut encore évoluer sous cette forme et dans ce monde ci. A ne pas oublier.

Partager cet article

Published by christophe - dans techniques
commenter cet article
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog